Steve Frécinaux

S’impliquer dans Gnome

Image: logo de l'initiative Gnome Love

Ces derniers temps sont apparus les Gnome Goals, sous l’impulsion de Vincent Untz. Ces objectifs sont simples et rapides à mettre en oeuvre, car bien expliqués, et sont une bonne entrée en matière pour quiconque voudrait s’impliquer dans Gnome. L’un des deux objectifs du Gnome Goal n°2 est d’ailleurs à refaire car la première solution proposée était un gros hack (mais qu’est-ce qui dans les autotools n’est pas un gros hack ?), et le second a encore besoin d’un peu d’attention.

Cette initiative se rapproche un peu de Gnome Love, qui est spécialement dédiée à ceux qui veulent contribuer à Gnome. La page que je viens de lier contient quelques informations à ce propos, mais une autre mine d’opportunités est aussi le Bugzilla, où toute une liste de bugs sont étiquetés gnome-love, ce qui signifie qu’ils sont (théoriquement) accessibles aux débutants.

Enfin, le Google Summer of Code vient de faire son grand retour, et il ne serait pas surprenant que Gnome y participe en tant qu’organisation mentor.

Voilà pour les développeurs. Pour les autres, il y a aussi de quoi s’impliquer
traduire, documenter (gedit aurait d’ailleurs bien besoin d’une petite mise à jour de ce côté), créer des éléments graphiques (comme des icônes), ou même tout simplement reporter le bug quand il se passe et demander les fonctionnalités que vous aimeriez voir via le Bugzilla ou par IRC.

Mais surtout, ne soyez pas timide s’il vous prend l’envie d’aider, on a toujours besoin de doigts supplémentaires ;-)

Mise à jour : Elijah Newren vient juste de publier sur son journal une liste d’objectifs pour Metacity, dans la veine des Gnome Goals.