Steve Frécinaux

Une feuille de styles utilisateur par domaine

Dans un précédent billet, je rêvais d’une façon simple de définir, pour chaque site, y compris les sites mal conçus, une feuille de style utilisateur, afin de corriger les menus défauts des sites visités. Je rêvais en grand, mais dans une dimensions un peu plus modeste, j’ai enfin trouvé un outil couvrant en grande partie mes désirs.

Il s’agit de l’extension URIid, pour les produits Mozilla. Voici une traduction, rapide et imprécise, de ce qu’on en dit dans la salle des extensions :

Permet l’utilisation de sélecteurs spécifiques à chaque site dans userContent.css.

Quand l’élément body n’a pas d’id, un id de la forme extensionroom- mozdev-org est ajouté (NdT: l’url de départ étant http://extensionroom.mozdev.org/). Les styles dans userContent.css peuvent alors être préfixés avec #extensionroom-mozdev- org. Quand il y a un attribut id pour l’élément body, la classe est ajustée, et un un attribut class, de la forme uriid-extensionroom-mozdev- org, est créé ou ajouté.

Depuis la version 0.0.5, URIid crée un jeu de classes pour permettre des sélecteurs plus généraux, par exemple uriid-mozdev.org et uriid-org.

En résumé, si l’id du body n’est pas défini, on le définit de la façon classique, et dans tous les cas, on ajoute quelques classes à l’attribut class de ce même élément. C’est très très pratique. Et utilisée en conjonction avec ChromEdit, c’est un pur bonheur (mais vous devrez relancer Firefox pour prendre en compte les modifications apportées à votre feuille de style utilisateur).

Je ne vois pas trop ce que je pourrais vous dire d’autre à propos de ces deux extensions, sinon de vous conseiller de les tester, vous vous rendrez compte par vous même à quel point il est jouissif de pouvoir enfin agrandir ces maudites polices de taille “six pixels”…

Chris Neale, l’auteur de ces deux extensions, est assez prolifique, et je vous encourrage également à jeter un oeil sur l’incontournable Link Toolbar

Mise à jour (13/06/2004)

J’ai remarqué que dans de nombreux cas, un rafraîchissement de la page est nécessaire pour que la feuille de style utilisateur soit prise en compte avec les ids issus de l’extension. Je ne sais pas à quoi c’est dû, mais je trouve ça ennuyeux. C’est donc l’occasion de souligner que l’intégration directe d’un id par le créateur du site est toujours une bonne chose, extension ou pas.