Steve Frécinaux

Cadeau

Cette nuit, Saint-Nicolas est passé, et m’a apporté le nouvel Harry Potter. Les 975 pages de la bête ne m’effraient pas, ou du moins m’effraient moins que les critiques négatives que le roman a reçu. Qu’importe, je vais d’abord lire le bouquin, critique ou pas, et je vous donnerai mon avis un de ces jours :)

À ceux qui se poseraient des questions, j’ai 19 ans, je suis parfaitement constitué et j’ai dévoré les quatres aventures précédentes du petit sorcier, livres qui traînaient à la maison, et qui étaient originalement destinés à mon petit frère, qui, est-il besoin de le dire, ne les a jamais ne-fut-ce- qu’ouvert…