Steve Frécinaux

Bonjour Mr Potter…

Voilà, j’ai déjà terminé mon cadeau… C’est fou ce que ça va vite, de lire un livre pareil, c’en est preque désolant, au prix que ça coûte… Donc comme je l’avais dit, je vais essayer de vous transcrire ici mes impressions quant à ce bouquin.

Alors, comme tout le monde le sait déjà, il raconte la 5e année de Harry à Poudlard, l’année des BUSE, année charnière au cours de laquelle les apprentis sorciers doivent choisir leur orientation future… Bien entendu cette année ne va pas se passer tranquillement, notre héros va avoir affaire au Ministère de la Magie, et même à Lord Voldemort himself (appelé affectueusement Tom par Dumbledore)

Donc, comme on pouvait s’y attendre, la construction du récit ne sort pas des sentiers battus. Mais après tout, une année scolaire se passe toujours plus ou moins de la même façon, donc on ne peut pas trop en vouloir à l’auteur. J’avoue ne plus trop me souvenir de comment j’étais à son âge (15 ans), même si ça ne fait pas si longtemps que ça, donc je ne jugerai pas le degré de maturité du sorcier, critiqué par d’autres. D’autre part, certains protagonistes gagnent en profondeur, notamment Rogue ou Dumbledore, et Harry dans une moindre mesure, alors que d’autres semblent stagner, comme Hermione, toujours cantonnée à son rôle de Miss Parfaite. Etc.

Cependant, je ne peux pas dire que ce récit est mauvais, parce que, quoiqu’on
puisse en dire, il s’agit de l’une de ces histoires dont on ne peut décrocher
quand on arrive à la fin d’un chapitre, on passe immanquablement au suivant… quels que soient le niveau du vocabulaire utilisé, la complexités des phrases mises en oeuvres et les sous tombés dans l’escarcelle de Rowling. Disons que la seule reproche qu’on puisse vraiment lui faire, c’est le cruel manque de nouveauté, mais sans doute est-ce dû au fait que le décors est déjà posé ? Quoi qu’il en soit, j’espère que l’auteur saura rectifier le tir dans l’épisode suivant, que j’attends d’ores et déjà avec impatience :D

En gros je dirais que le récit est somme toute très bon, bien qu’à mon avis moins que les derniers, mais, comme le disait Je-ne-sais-qui, un critique est un cul-de-jatte qui enseigne la course à pieds, et donc je ne pourrais que vous conseiller de juger par vous-même !

Bonne lecture !